#FollowMyDay
à Valence

Alice Keller, Stephanie Fierz

Agents de bord (22 et 20 ans, chez SWISS depuis 2016)

Alice et Stephanie ne partagent pas seulement le même métier et une amitié de plusieurs années, elles ont également une passion commune pour Valence, la métropole espagnole au bord de la Méditerranée. Alice, qui a vécu là pendant six mois à l’occasion d’un séjour linguistique, est immédiatement tombée sous le charme de la ville portuaire. « Elle disait toujours tellement de bien de la ville et de son ambiance qu’elle m’a donné envie de la découvrir à mon tour », raconte Stephanie. SWISS dessert Valence (VLC) chaque jour au départ de Zurich (ZRH).

Valence est la troisième ville d’Espagne. Quelle que soit la saison, il est toujours agréable de s’y rendre. « Il fait beau la plupart du temps. Au printemps, la ville déborde d’animation car elle accueille chaque année à cette époque la fête des Fallas. » En été, le mercure peut grimper assez haut, mais la mer, jamais très loin, offre un rafraîchissement bienvenu. À l’automne, les températures sont agréables, parfaites pour faire du tourisme. En hiver, enfin, avec 18 degrés de moyenne, la météo est encore idéale pour découvrir la ville. Et de fait, il y a beaucoup à voir et à faire à Valence.

img_1489.jpg

original-img_8030.jpg

img_20170718_155507.jpg

Pour se rendre au premier site touristique, place au vélo : « Valence est l’une de ces villes qui se découvrent parfaitement bien en "Valenbisi". » Ce système proposé dans de nombreuses grandes villes fonctionne très simplement : il suffit de prendre un vélo à une station et de le reposer plus tard à une autre. « C’est encore plus amusant de faire du tourisme ainsi ! » Premier arrêt : les Torres de Serranos ! À la fin du Moyen Âge, elles constituaient l’une des principales entrées de la ville et faisaient partie du mur d’enceinte. La porte se compose de deux tours de défense à cinq côtés reliés par un portail en arc. « Une façade totalement impressionnante !  »

el_mig_01.jpg

el_mig_02.jpg

L’activité sportive continue, mais cette fois sans vélo. Un escalier étroit de 207 marches mène au clocher El Miguelete sur la Plaza de la Reina. « L’effort est récompensé par une vue époustouflante sur Valence. Tout simplement génial ! »

img_20170701_181835.jpg

« Le spectacle de cette grande fontaine entourée de superbes bâtiments semble tout droit sorti d’un livre d’images : un véritable plaisir pour les yeux ! » La Plaza del Ayuntamiento n’est pas seulement fréquentée pour son esthétique, elle est également très connue en raison de « Las Fallas ». Cette fête valencienne qui a lieu chaque année au printemps fait le bonheur à la fois des locaux et des touristes, du 15 au 19 mars. L’embrasement des personnages en carton-pâte, les fameuses « Fallas », constitue le point d’orgue des festivités.

img_8028.jpg

img_8023.jpg

Quiconque aime parcourir les marchés tombera en extase devant le Mercado Central. Cette impressionnante halle de style Art nouveau abrite quantité de délices. « Poissons, viandes, fromages, fruits, légumes, noix ou épices : tout ici mérite le détour ! » Il faut absolument aller y faire un tour avant de repartir : « C’est l’endroit idéal pour trouver de délicieuses friandises à rapporter aux proches restés à la maison », conseille Stephanie. Mais attention ! Mieux vaut venir de bonne heure. Le marché ferme en effet ses portes à 15h.

img_20170701_183509.jpg

En poursuivant la chasse aux spécialités, il vaut la peine de s’arrêter à la célèbre Horchateria de Santa Catalina. Une institution qui s’inscrit pleinement et totalement dans les spécialités valenciennes. Et en particulier, comme le nom l’indique, l’« Horchata ». Cette boisson rafraîchissante typique à base d’orgeat est non seulement très prisée, mais également excellente pour la santé. Chaque Horchateria en possède sa propre recette, si bien que l’Horchata n’a jamais exactement le même goût. « On y trempe des fartons, des petits pains parfumés. Un vrai délice ! », s’extasie Alice.

img_20170701_171623.jpg

img_20170701_170846.jpg

Une fois revigoré, l’émerveillement peut continuer. Outre ses bâtiments historiques, Valence impressionne également par son architecture moderne. « Il faut avoir vu au moins une fois les édifices de la Ciudad de las Artes y las Ciencias ! » Et pas seulement de l’extérieur, l’intérieur de ces constructions est un chef-d’œuvre absolu. L’une abrite un planétarium, un cinéma 3D et un musée sur trois étages, tandis que l’autre héberge le plus grand aquarium d’Europe, un opéra et un Palais de la musique.

img_20170701_154917.jpg

img_20170701_164510.jpg

L’après-midi, place à la flânerie sur le front de mer Les Arenes. « Juste à côté on trouve un tas de bars et de restaurants qui servent du poisson frais, des tapas et vendent divers produits. » La promenade dévoile aussi presque toujours des châteaux de sable exécutés d’une main de maître.

img_20170701_154221.jpg

Il est temps de se rafraîchir un peu ! Pour cela, rien de tel que la plage la plus connue et la plus grande de Valence : Playa de la Malvarrosa. « Cette plage de sable est très grande et très propre. Touristes, étudiants et locaux s’y pressent tous. » Ceux qui souhaitent un peu d’intimité se rendront à la Playa Patacona, moyennant quelques frais. « Un conseil toutefois : selon nous la plage de rêve est la Playa del Saler, mais chuuut... »

img_20170701_200351.jpg

img_20170701_193543.jpg

« Pour terminer en beauté une journée riche en découvertes, il est temps de déguster une délicieuse Paella Valenciana avec du lapin et du poulet. La Paella Marisco servie avec des fruits de mer constitue une alternative tout aussi séduisante. » Pour cela, direction le restaurant El Rall. L’établissement n’est pas seulement connu pour sa paella légendaire, mais aussi pour son atmosphère accueillante et sa cour intérieure intimiste. « Une journée parfaite avec une conclusion parfaite. Valence est tout simplement grandiose ! »