#FollowMyDay
à Tokyo

Alvaro Baeyenes-Martin

Business Analyst / Project Leader (39 ans, chez SWISS depuis 2008)

Lorsqu’Alvaro Baeyens-Martin ne s’envole pas au-dessus des nuages pour SWISS, il aime voyager autour du monde. Et la capitale du Japon, Tokyo, a su conquérir son cœur. «Le mélange d’antiquité et de modernité est ici phénoménal.» Il aime particulièrement se rendre à Tokyo aux mois de novembre et décembre. «À cette époque de l’année, chaque quartier de la ville propose des feux d’artifice et des spectacles de lumières impressionnants. Il faut avoir vu ça au moins une fois dans sa vie», s’enthousiasme Alvaro. Pour une journée, il nous propose de le suivre dans les rues de Tokyo.

Avec Londres, New York et Honk Kong, Tokyo est l’une des cinq plus importantes places financières au monde et donc une capitale internationale. Comme aucune autre, la ville fait sans cesse le grand écart entre temples traditionnels et gratte-ciel gigantesques et futuristes. Cette mixité pousse incontestablement à l’émerveillement. SWISS dessert Tokyo (NRT) chaque jour au départ de Zurich (ZRH).

coffee.jpg

09:00

Pour bien commencer la journée, rien de tel qu’un petit tour par le célèbre St. Marc Cafe. C’est ici que l’on trouve, de loin, les meilleurs croissants au chocolat de la ville. Et pour ceux qui préfèrent un petit-déjeuner salé : «Les sandwichs chauds sont plus que recommandés», confie Alvaro.

senso-ji.jpg

10:00

Après le petit-déjeuner, en route pour le plus ancien et plus important temple de Tokyo. Le temple Senso-ji lui-même mais également ses environs méritent véritablement qu’on s’y attarde. «J’adore les nombreux stands de souvenirs. Je peux y flâner pendant des heures à la recherche de petits cadeaux à rapporter à mes proches restés à la maison.»

12:00

Alvaro aime particulièrement déguster la cuisine japonaise traditionnelle dans son établissement préféré, l’Atsuma. L’Oyakodon est ici l’un de ses plats favoris : «Un bol de riz avec des oignons et du poulet, le tout surmonté d’une délicieuse omelette. Le rêve absolu!» Ou comme disent les japonais : «Oishii!» qui signifie «délicieux». Le thé vert japonais est parfait en accompagnement, à moins qu’on lui préfère un soda au melon pour une note plus sucrée et rafraîchissante.

skytree.jpg

13:00

Après le déjeuner, la visite se poursuit avec la vertigineuse Skytree avec ses 600 mètres de haut, il s’agit du point de vue le plus élevé de Tokyo. Mais ce n’est pas uniquement cela qui en fait une attraction : «Lorsque le temps est dégagé, on peut parfois apercevoir le Mont Fuji au loin.»

15:00

Après avoir observé l’agitation de la ville d’en haut, il est temps de s’y plonger. L’arrondissement très animé de Shibuya est connu dans le monde entier. On y trouve bon nombre de boutiques, restaurants et cafés. Le conseil d’Alvaro pour ce quartier à l’atmosphère à la fois fébrile et saisissante : «Prendre un café fraîchement moulu au Gorilla Cafe en profitant de l’instant présent.»

park.jpg

16:30

Au milieu de tumulte de la ville, on peut également trouver un lieu de calme : le parc Shinjuku Gyoen. Ici, de nombreux arbres et petits lacs remplacent les gratte-ciel. Alvaro aime particulièrement se promener dans cette oasis urbaine de verdure : «C’est un endroit vraiment magnifique qui me rappelle beaucoup Central Park à New York.»

burger.jpg

17:30

Après s’être dégourdi les jambes et avoir profité de la nature au parc, Alvaro recommande aux gros appétits de se rendre au restaurant Smile au 7e étage de la galerie marchande Lumine Est, qui se trouve dans la gare de Shinjuku.

19:00

Un dîner rapide s’intègre parfaitement dans le programme de la soirée. En effet, les visiteurs qui se rendent à Tokyo entre décembre et février ne doivent en aucun cas manquer le feu d’artifice d’Odaiba. «Ce merveilleux spectacle d’une durée de dix minutes est donné directement sur la baie artificielle», s’extasie Alvaro. Il s’agit également de l’endroit idéal pour admirer l’impressionnant Rainbowbridge dans toute sa splendeur. C’est aussi ici qu’on a la plus belle vue sur la silhouette urbaine de Tokyo.

odaiba.jpg

trommelspiel.jpg

20:00

Pour ceux qui auraient envie de plus de feux d’artifice, le spectacle suivant a lieu à 20:00 : le bâtiment de la télévision Fuji tout entier se transforme alors en une gigantesque attraction lumineuse unique en son genre. Et pour terminer comme il se doit une journée aussi parfaite, rien de tel que de plonger à nouveau dans l’univers de shopping et de divertissement d’Odaiba. L’île étincelle d’innombrables lumières de Noël colorées qui font le bonheur de tous. Alvaro est séduit : «Les nombreuses boutiques et salles d’arcades invitent à faire du shopping et à jouer à divers jeux jusque tard dans la soirée. Vraiment cool! Je ne peux m’empêcher à chaque fois de faire plusieurs parties de mon jeu préféré: un tambour numérique.»